Comment combattre les maladies

Les stratégies de gestion des maladies associées à des procaryotes transmis par insectes disponibles sont actuellement principalement basées sur l'arrachage des plantes symptomatiques ou infectées et sur l'utilisation de pesticides pour réduire le nombre d'insectes vecteurs. Cependant, bien que certains insectes vecteurs des Jaunisses de la vigne (GY), du Huanglongbing (HLB) et du Jaunissement Mortel (LY) aient été identifiés dans les régions tropicales et subtropicales, leur abondance saisonnière n'est pas toujours connue. Les informations sur la sensibitilté des biotypes et les déterminants génétiques de la résistance sont actuellement imprécis voire complètement absente.

D'autre part, des outils de diagnostic pour la détection précoce des agents pathogènes dans les plantes et les insectes vecteurs ont été développés à un certain niveau. Cependant, de nouvelles avancées technologiques sont nécessaires pour développer des méthodes de détection plus spécifiques, plus fiables et plus rentables.

La possibilité de cultiver les souches de phytoplasmes associés aux différentes maladies permettra une interprétation correcte des résultats moléculaires obtenus dans les insectes vecteurs et les plantes symptomatiques, ainsi que pour produire des kits de détection conviviaux.

Lutte intégrée


TROPICSAFE permettra le développement et la validation de nouvelles stratégies durables et écologiques de lutte, adaptées aux zones tropicales et subtropicales, est basée sur:

  • la réduction des traitements insecticides.
  • la gestion des espèces végétales réservoirs qui contribuent à la dissémination des maladies.
  • des pratiques agronomiques et des essais pour l'identification de résistance / tolérance des cultures par criblage variétal.
  • des modèles de prédiction de dissemination des agents pathogènes et de leurs insects vecteurs.
  • des programmes classiques de lutte biologique seront également mis en place par l'introduction d'ennemis naturels efficaces.
Les résultats de ces études seront diffusés aux producteurs avec des indications de gestion, ainsi qu'une sélection d'outils de diagnostic.

Progrès technologiques


TROPICSAFE travaillera à la conception de nouveaux protocoles LAMP, qui seront rapides, très spécifiques et adaptés à la détection sur site. Des échantillons d'agents pathogènes seront prélevés dans des zones géographiques pertinentes, et ils seront caractérisés pour déterminer la concentration cible, l'homogénéité génétique et la stabilité dans différentes conditions. Des méthodes de diagnostics immunologiques sur site et rentables, élaborées à partir de cultures des phytoplasmas responsables de LY et de GY seront développées. Des stratégies de criblage innovantes, en particulier des marqueurs moléculaires pour suivre la propagation des agents pathogènes, seront développés et validées.